Le Projet stimuler la prévention-réduction des Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques (DEEE)


Contexte

Le projet de prévention réduction des Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques en Indre et Loire a été mené pour sept raisons :

  • 1. Les révolutions numériques, électriques et électroniques inondent de façon croissante les ménages et les entreprises en Équipements Électriques et Électroniques (EEE).

  • 2. L'innovation et l'obsolescence programmée sont des facteurs qui poussent au renouvellement de certaines catégories d'Équipements Électriques et Électroniques tous les 2 ou 3 ans, créant de plus en plus de déchets.

  • 3. Les Équipements Électriques et Électroniques constituent à la fois une dangerosité (par la nature de leurs composants) et une opportunité de forte valeur à récupérer (ré-usage et valorisation matières).

  • 4. Une politique de recyclage des déchets trop peu valorisée en Europe : les pays européens devaient atteindre 85% de déchets électriques et électroniques recyclés d'ici 2019. Ils ne sont aujourd'hui qu'à 45%.

  • 5. Un taux de réutilisation des DEEE ménagers, après collecte et traitement, très faible : environ 1%.

  • 6. Un fort potentiel de réemploi (actuellement : 7% à 35% selon les filières d'Équipements Électriques et Électroniques).

  • 7. Une grande partie des DEEE sont envoyés illégalement en Afrique. Aujourd'hui, il est moins coûteux d'envoyer ses DEEE d'Europe jusqu'en Afrique que de les recycler sur place. Par conséquent, plusieurs pays d'Afrique sont inondés de DEEE démantelés à bas prix par les populations locales. Cela constitue un fléau en termes de pollution (la plupart des DEEE contiennent des composantes extrêmement toxiques comme le mercure, le cadmium ou le chrome, qui s'infiltrent dans les sols et dans les nappes phréatiques).

D'où l'importance de stimuler à l'échelle de chaque territoire la prévention/réduction des déchets d'équipements électriques et électroniques ménagers. En développant le « faire durer » et le « réemploi » et par conséquent une boucle d'économie circulaire.

Objectifs du projet

Le projet souhaite accompagner les efforts des habitants et de ses collectivités publiques membres sur la réduction des déchets à la source.
Le projet a plusieurs objectifs pédagogiques :
  • Faire connaitre facilement aux habitants d'Indre-et-Loire tous les canaux qui vont faciliter le réemploi des équipements électriques et électroniques.
  • Promouvoir la réutilisation, le réemploi, la réparation, l'achat d'occasion, le don, le prêt, la location, le partage et allonger ainsi la durée de vie des EEE ménagers.
  • Guider les habitants, lors de l'achat de nouveaux équipements, vers des produits écoconçus et permettant la réparation.
  • Diminuer les envois en déchets (DEEE).
  • Sensibiliser les habitants sur les économies financières que cela leur apporte et sur l?impact positif sur l'environnement
  • L'économie circulaire propose de repenser nos modes de production et de consommation quotidiens afin d'optimiser les ressources et de limiter les déchets

Un projet pour le développement de l'économie circulaire

L'économie circulaire permet de repenser nos modes de production et de consommation quotidiens, afin d'optimiser les ressources et de limiter les déchets.
Le projet Stimuler la prévention-réduction des Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques (DEEE) des ménages en Indre-et-Loire promeut un cycle d'économie circulaire en valorisant les achats responsables, le partage, la réparation, le réemploi et la réutilisation des EEE.

Partenaires techniques et financiers


Partenaires Financiers
image Bloc_marque_vertical__Rgion_CentreVal_de_Loire_2015.jpg (0.3MB)
Région Centre-Val de Loire
image logo.png (44.6kB)
SMICTOM du Chinonais
Lauréat de la Fondation d'entreprise Banque Populaire Val de France
image logo_fondation_new.png (15.2kB)
Fondation Banque Populaire Val de France

Partenaires techniques
image logo.png (44.6kB)
SMICTOM du Chinonais
image tourainpropre_logo_coul.png (23.9kB)
Touraine Propre